Mais qu’est-ce qui fait courir tous ces inconditionnels du Chant Choral ?

Qui sont-ils tous ces marathoniens de la vocalise et qui s’égosillent des heures durant dans les salles de répétitions ?

D’où sortent-ils ?

Que (ou qui) viennent-ils chercher ?

Et qui sont ces chefs de Chœur survoltés, ces présidents d’associations surbookés, ces femmes et ces hommes débordés ?

et bien partons en voyage au centre de la Chorale …..


LE CHEF DE CHŒUR

à tout Seigneur tout honneur,
faisons connaissance avec le Chef de Chœur :
Qui est cet homme qui nous mène à la baguette et comment fonctionne-t-il ?
Pour accomplir sa tâche il doit avoir un moral très solide.
Parmi les responsabilités qui lui incombent nous citerons :
- le choix du répertoire qui devra plaire tout en restant accessible (il devra résister à l’enthousiasme des inconscients autant qu’à l’inertie des pessimistes)
- l’élaboration d’une saison équilibrée
- l’organisation des répétitions
- la planification du travail
- l’animation du groupe (il doit aussi savoir faire le bout en train)
tout ça il le sait c’est son job
mais en plus doit-il être psychologue : c’est lui qui doit résoudre les problèmes relationnels, ménager les susceptibilités, flatter les amours propres, rassurer les dépressifs, tempérer les sautes d’humeur, décoincer et encourager les timides et il doit aussi faire taire les bavards.
Bref, le Chef de Chœur est à la fois :

sélectionneur, entraineur, éducateur, psychologue

et en plus il doit être MUSICIEN !


 Pourquoi rejoindre une Chorale ?

La nouvelle famille se montre accueillante.
Les anciens gravitent autour des nouveaux avec de grands sourires, ils sont gais et prévenants.
On est à l’aise et parfois on se marre bien. La Chorale est vraiment un lieu ouvert et à chaque répétition notre nouveau chanteur se sent chez lui.
Mais aussi il a découvert les premières partitions ET LÀ une chose est apparue, le chant choral est une activité exigeante, comment vais-je chanter tout ça ?
Mais encouragé par le Chef et aidé par les anciens, rassuré, notre ami s’est vite intégré et ressent rapidement les vertus bénéfiques de sa nouvelle activité.
Car outre l’aspect artistique, le chant est “vibration”, il a une action sur tous les atomes de notre corps, un choriste qui arrive un peu fatigué de son travail à la répétition repart immanquablement requinqué.
On peut l’affirmer
Le chant Choral a ce double effet :
* sur le plan physique il ravigote la carcasse !
* sur le plan moral il aère les neurones !
Mais en plus et c’est là l’aspect magique de cette pratique, le Chant Choral ressert les liens sociaux, il apprend à se connaitre, à s’apprécier…
c’est un facteur d’ouverture, un trait d’union entre les individus !